180 jours et des poussières

Auteur: Julie Marcotte
Éditeur: Éditions de Mortagne
Pages: 368
Parution: 9 mars 2016
Genres littéraires: Roman Québécois


Résumé


Mitaines mouillées, invasion de sauterelles, petits plaisirs et gros chagrins… Être enseignante de première année, c’est aussi savoir jongler avec une foule d’imprévus !

Et quand la journée prend fin, Olivia n’est pas moins occupée. Ses jumeaux de quatre ans, parfois aussi turbulents et pleins de surprises que toute sa classe réunie, ont tôt fait de lui rappeler son deuxième métier : celui de maman.

À l’aube de la rentrée, la fatigue se fait sentir, et de nombreuses émotions la chamboulent. Entre le travail, ses enfants et son amoureux qui s’éloigne tranquillement, Olivia ne sait plus où mettre ses priorités. Le temps serait-il venu pour elle de se réorienter ? D’abandonner ses élèves qu’elle adore ?

En puisant dans de nouvelles amitiés et dans les bonheurs qui égayent son quotidien, Olivia veut retrouver la passion qui l’a poussée vers l’enseignement.

Une année scolaire. Dix mois. Cent quatre-vingt jours et des poussières. Une année qui lui fera vivre des moments de grâce et des moments d’horreur ; des arrivées merveilleuses, mais aussi des départs douloureux…


Ce que Brigitte en pense

Ce roman tout en émotions est vraiment magnifique. J'ai pu vivre, sous la plume de Julie Marcotte, ce que vit et subit un professeur. Superbement bien écrit, cette histoire m'a fait verser quelques larmes. On se rend vite compte que la carrière d'enseignant n'est pas de tout repos. À la lecture de ce roman, je suis convaincue qu'ils ne sortent pas indemnes d'une année scolaire.

Julie Marcotte m'a fait vivre de beaux moments tout au long de ma lecture. J'arrivais à mettre un visage sur chacun des enfants de son groupe. Je me sentais comme si j'étais assise au fond de la classe et que je les observais tellement je me sentais proche d'eux.

Dans mes chroniques, j'aime vous dire quel personnage j'ai le plus apprécié. Dans ce cas-ci, je n'arrive pas à me décider. Il s'agit, pour la plupart, d'enfants. Je ne peux pas en aimer un plus que l'autre. Ils sont si attachants, chacun à leur façon.

Ce livre est un beau roman à découvrir. J'ai des amies professeures et je vais leur suggérer de le lire. Je n'avais que quelques pages de lus et déjà, je savais que j'adorerais. Et c'est avec joie et entrain que j'entamerai le tome 2.


Commentaires

  1. Vous me donnez l'envie de lire ce roman, ayant été moi-même enseignante dans mon autre vie. J'ai enseigné les mathématiques au secondaire de 1990 à 2009. Merci pour ce beau billet. :-)

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire