24 février 2015

La dernière saison

T1: Jeanne

"Hier, je n'ai pas pleuré en me couchant... Je me suis endormie avec l'image du cerf-volant qui volait très haut dans le ciel. Il est arrivé au bout de sa corde et il tire, il tire..."
Ce roman est un hommage à la beauté et à l'attachement à la vie. Jeanne, qui sait si bien aimer la vie, a semé la joie parmi les siens. L'amour qu'elle partage avec Thomas depuis plus de trente ans la comble de bonheur. Ses rosiers, qui ont de profondes et solides racines, témoignent de sa joie de vivre. Hélas, Jeanne sera bientôt terrassée par la maladie.
S'engage alors un terrible combat entre la vie et la mort, avec ses moments d'inquiétude et d'incompréhension, de révolte même. Telle la bête tapie dans l'ombre, la douleur fait son chemin, entraînant à sa suite la peur et l'indicible tristesse de devoir peut-être tout quitter un jour.
Jeanne avait pourtant mille et un projets devant elle. Tous ces rêves forgés avec Thomas demeureront-ils lettre morte ? Et ses enfants, ses petits-enfants, son père, ses amis qui ont encore tant besoin d'elle...(432 pages)


T2: Thomas

"Dans quelques heures, ma route va s'arrêter. Nous avons cheminé ensemble longtemps. Maintenant, tu dois continuer sur le chemin qui est le tien. Tu as été un bon mari, un merveilleux compagnon. Je sais que tu seras toujours un bon père pour nos enfants. Mais tu dois aussi penser à toi. Je veux que l'homme que j'aime continue è être heureux. Tu dois donc regarder devant toi et ne puiser dans le passé que l'énergie pour avancer."
Jeanne n'est plus. Le vent d'automne a emporté le dernier souffle de celle qui a semé tant de joie et d'amour. Thomas se retrouve seul, avec la moitié de lui-même. Il doit maintenant apprendre à vivre avec le vide, le trou béant que sa femme a laissé derrière. Il y a aussi les enfants qui ne le sont plus, mais qui ont encore tant besoin de leur mère. Thomas doit faire face à l'amertume et la colère de Mélanie, au courage précaire d'Olivier, à l'émotivité de Sébastien, à la fragilité d'Armand, le père de Jeanne, avec son regard qui ressemble un peu trop à celui de sa fille...
Il y a les amis qui pleurent l'absente, mais veulent réconforter Thomas à leur façon. Le deuil est difficile, la solitude pénible, les souvenirs trop présents. Mais avec le printemps, tout renaît et la vie s'impose, quoi qu'on fasse pour lui résister...
Thomas, une histoire émouvante sur la perte d'un être cher et sur la tumultueuse route qui continue malgré tout, quand l'autre n'est plus. (396 pages)


T3: Les enfants de Jeanne

Jeanne est partie, laissant ses proches seuls avec leur peine. Pourtant, elle les aimait plus que tout... Ses enfants savent bien que, quelque part, elle vit encore au fond de chacun d'eux même si elle n'est plus là pour faire le pont entre eux et leur père, Thomas, qui se remet aussi difficilement de ce deuil brutal.
Maladroitement, péniblement, chacun tente de vivre sa vie, de rebâtir ses rêves, de regarder vers l'avenir mais les tensions s'installent, les malaises s'approfondissent, l'amertume et la douleur refont surface. Pour Mélanie, Sébastien et Olivier, les enfants de Jeanne, ainsi que pour Thomas leur père, la vie doit prendre un nouveau sens et ils doivent réapprendre à s'unir, comme Jeanne savait si bien le faire. La lecture du journal de la défunte pourra-t-elle mettre un baume sur les blessures et provoquer quelques rapprochements? Jeanne saura-t-elle à nouveau, d'une façon toute spéciale, rétablir les liens entre ceux qui ont tant compté pour elle. Les enfants de Jeanne, le troisième et dernier tome tant attendu de cette série poignante, est un hommage à tous ceux qui restent après le décès d'un être aimé.(261 pages)

Auteur: Louise Tremblay d'Essiambre
Editeur: Guy Saint-Jean


Mon appréciation

Histoire extrêmement touchante, bouleversante. J'ai lu cette série à une certaine période de ma vie où j'ai vraiment compris le drame qui se jouait pour Jeanne et Thomas. Je l'aurais lu un an plus tôt et je n'aurais pas apprécié autant la lecture. Comme tous les livres de Louise Tremblay-d'Essiambre, cette série est excellente. A lire...



0 commentaires:

Publier un commentaire