20 octobre 2015

BéBé Boum 3: La réplique sismique


Auteur: Josée Bournival
Les Éditions Hurtubise
512 pages
Parution: 17 septembre 2015
Littérature: Québecoise et Chick Lit


Je tiens à remercier Les Éditions Hurtubise de m'avoir permis de lire ce livre.




Résumé

Après un congé de maternité dont elle n’a pas pleinement profité, Lili décide de devenir photographe. Pour la jeune maman commence alors la difficile conciliation travail-famille. En réalisant qu’elle est de nouveau enceinte, Lili exulte sans toutefois penser aux impacts du changement à venir pour son couple et pour son fils…

Avec Jean-François redevenu le mari parfait, Esther souhaite agrandir sa famille et exaucer un vieux rêve: devenir maman à la maison. Mais le prix à payer sera-t-il trop élevé pour cette femme habituée au succès? Car les grossesses se suivent mais ne se ressemblent pas…

Rien ne va plus pour Jeannine et Gerry. Ce dernier veut prendre ses distances et fait une singulière proposition à sa femme, qui a bien du mal à s’adapter à un nouveau mode de vie. Un fossé se crée et Jeannine tente le tout pour le tout afin de réunifier sa famille.

Après avoir laissé Simon partir seul au Japon, Frédérique apprend à élever sa fille en solo et tente de trouver l’amour en étant monoparentale. Entre les aventures sans lendemain et l’espoir du grand amour, la jeune mère cherche le bonheur sans jamais voir qu’il lui pend au bout du nez.

Quatre femmes, quatre destins différents, autant de bébés boums. Quatre trames qui s’entremêlent une fois encore pour tisser une foule de situations savoureuses et de rebondissements incessants. Retrouvez toute la galerie de personnages que vous avez adoptés dans les deux premiers volets de la série et vivez avec eux la réplique sismique de Bébé boum.

Mon appréciation

C'est mon premier bébé boum que je lis. Je dois dire que j'ai franchement aimé. Je n'ai pas lu les 2 volumes précédents et je n'ai pas été perdue dans l'histoire. Ce troisième tome nous raconte, en parallèle, les aventures de 4 amies. Toutes des situations qui peuvent nous arriver. Je me reconnaissais un peu dans Esther. Par contre, là où j'ai été décue, c'est la fin. J'aurais aimé que ça se prolonge un peu plus car là, on reste dans le questionnement. Je n'en dis pas plus pour ceux et celles n'ayant pas encore lu le livre. J'imagine que ce sera à suivre dans le tome 4!




0 commentaires:

Publier un commentaire