14 novembre 2015

L'amour au temps d'une guerre T1: 1939-1942


Auteur: Louise Tremblay d'Essiambre
Guy Saint-Jean Éditeur
432 pages
Parution: 7 octobre 2015
Genre: Québécois

Je tiens à remercier Guy Saint-Jean Éditeur pour ce magnifique livre.


Résumé

Normandie 1939. La France vient d’entrer en guerre, les jeunes hommes sont mobilisés et Françoise Nicolas, fille d’un important producteur de calvados, ne sait plus si elle pourra épouser son fiancé Rémi, tel que prévu. De leur côté, Gilberte et Célestin tentent de comprendre cette guerre qui leur semble bien lointaine, tandis que pour sa part, Ernest Constantin, nouveau venu à Pointe-à-la-Truite, s’inquiète pour son fils André qui s’est porté volontaire et doit partir incessamment pour l’Angleterre.

Paris 1942. La France est occupée par les Allemands. Les Juifs doivent maintenant porter l’étoile jaune et la vie publique leur est de plus en plus interdite. Pour contrer cette situation, Brigitte, la meilleure amie de Françoise, aidera son patron Jacob Reif à mettre sa famille à l’abri. Françoise, quant à elle, a donné naissance à un fils, Nathan, sans savoir si son Rémi, fait prisonnier en 1940, est toujours vivant. De ce côté-ci de l’Atlantique, Ernest Constantin, devenu un bon ami de Gilberte, lui confie ses inquiétudes quant à son fils André qui participe activement au conflit à titre d’aviateur et il profite de leur complicité pour ouvrir la porte des confidences sur son passé.
Mon appréciation
Wow! Quelle belle histoire!! Encore une fois, Louise Tremblay d'Essiambre nous offre un merveilleux roman. Dès le départ, on s'attache aux nouveaux personnages. Il faut par contre avoir lu la série Les Héritiers du Fleuve car nous retrouvons Gilberte, Célestin, Alexandrine et compagnie. Ça aide à comprendre certains contextes. Les nouveaux personnages s'entremêlent à ceux que nous connaissons déjà. L'auteure nous fait découvrir la période de la guerre. Un livre qui, encore une fois, est merveilleusement bien écrit. J'ai déjà hâte de lire la suite!!! Merci pour cette belle évasion!

0 commentaires:

Publier un commentaire