12 février 2016

Au nom de l'amour: à ces femmes avant moi


Auteur: Clodine Desrochers
Les Éditions La Semaine
224 pages
Parution: Septembre 2015
Genre: Biographie
Résumé



Au nom de l'amour C'est à un voyage dans le Québec rural autour des années 1950 que nous convie l'animatrice vedette Clodine Desrochers. Un récit inspiré de l'histoire de sa mère et d'autres femmes de sa famille, dont les confidences l'ont bouleversée. Elles s'appellent Marie-Laure, Thérèse, Jeanne, Diane, Liliane. Un passé où bien des Québécois de la génération des baby-boomers se reconnaîtront, et qui parlera aussi à leurs enfants. Images cruelles de la Grande Noirceur, du manque d'amour, de la mainmise de l'Église, de peur, de violences, d'hommes perdus, incapables de communiquer, de femmes souvent frustrées, asservies, qui ne pouvaient choisir ni leur destin ni leur maternité. Des anecdotes aussi, savoureuses et touchantes. Avec son talent de conteuse et sa belle sensibilité, Clodine Desrochers nous livre un récit venu du cour qui restera dans la mémoire de chaque lecteur. Un bouleversant plaidoyer pour l'amour.
Mon appréciation
J'ai entendu parler de ce livre à la radio. Je crois que c'était à Rythmez vos matins à Rythme FM, l'émission du matin avec Jean-François Baril, Saskia Thuot et Jessika Brazeau. J'ai tout de suite été tentée par ce livre car premièrement, j'aime ce genre d'histoire où il est question de familles nombreuses. Deuxièmement, à cause de l'auteure Clodine Desrochers. Lorsque j'étais en congé de maternité, j'écoutais son émission Les Saisons de Clodine que j'adorais. Dans ce livre, Clodine nous raconte une partie de sa vie lorsqu'elle était toute petite et très malade (je crois que peu de gens savent ce pan de sa vie) mais surtout, elle nous raconte la vie de sa mère. Sa mère Jeanne, ainsi que ses frères et soeurs, ne l'ont vraiment pas eu facile. C'est dur de constater que des parents puissent agir aussi méchamment....volontairement. Ils n'ont pas vraiment eu de preuves d'amour de leur deux parents et je trouve cela très triste. Malgré tout, ils ont su passer au travers. Donc, dans ce roman, Clodine nous raconte comment sa mère, ses tantes et ses oncles ont fait pour réussir à se sortir de cette vie de misère qui était la leur. Je recommande fortement ce livre.

0 commentaires:

Publier un commentaire