5 juillet 2016

Le pays de la liberté

TitreLe pays de la liberté
Auteur: Ken Follet
Éditeur: Le livre de poche
Pages: 476 pages
Parution: Novembre 1997
Genre :Fiction historique, amour



Résumé


Entre le jeune Mack, condamné à un quasi-esclavage dans les mines de charbon des Jamisson, et l'anti-conformiste Lizzie, épouse déçue d'un des fils du maître, il n'a fallu que quelques regards et rencontres furtives pour faire naître l'attirance des coeurs. Mais dans la société anglaise du XVIIIe siècle, encore féodale malgré les idées neuves de ses philosophes, l'un et l'autre n'ont de choix qu'entre la soumission et la révolte. Rebelle, fugitif, repris et condamné, Mack ne reverra Lizzie que dans la plantation de Virginie où on l'a déporté pour le travail forcé. Alors seulement ils comprendront que le bonheur se gagne en forçant le destin. Des crassiers de l'Ecosse aux docks de la Tamise, de l'Amérique esclavagiste aux premières incursions vers l'Ouest encore vierge, l'auteur des Piliers de la Terre nous entraîne ici dans une superbe épopée où la passion amoureuse se confond avec l'aspiration de toute une époque à la liberté et à la justice.


Ce que Sindy en pense...


Je n’avais aucune idée à quel point les conditions des écossais étaient épouvantables dans les mines d’Angleterre au XVIIIe siècle. Mack est un rêveur désabusé qui ne se laisse pas faire facilement, surtout quand l’amour est au rendez-vous. J’ai beaucoup aimé comment l’histoire coule, avec des moments plus rapides que d’autres que l’on dégustent à chaque phrase. Passé de l’Écosse à l’Angleterre et aux Amériques est un défi en soi, surtout que le livre se compose de moins de 500 pages. Donc l’intrigue ne traîne pas en longueur et c’est ce qui en fait la qualité de l’histoire. L’amour peut nous donner des ailes et c’est un peu le cas ici pour les deux personnages. Le livre fini sur une note spéciale où seul le lecteur peut imaginer la suite des choses.

0 commentaires:

Publier un commentaire