1 septembre 2016

La Sélection (trilogie)



Titre: La Sélection (trilogie)
Auteur: Kiera Cass
Éditeur: Robert Laffont
Parution: 6 mai 2016
Genre : Littérature jeunesse

Résumé


"À mi-chemin entre Hunger Games (la chasse à l'homme en moins) et le Bachelor (la chasse à l'homme en moins), cette trilogie est un pur régal."Publishers Weekly


Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne...


Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d'Illeá, la « Sélection » s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre une vie de paillettes. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le coeur du jeune Prince Maxon, l'héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d'office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu'elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles...
Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés : l'existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu'elle n'aurait jamais osé imaginer ?

Ce que Geneviève en pense...

J'ai l'immense bonheur d'avoir deux filles. La première, douze ans, s'est lancée dans la lecture de La Sélection qui lui avait chaudement été recommandée par sa meilleure amie. «La Sélection, c'est la vie!», se plait-elle à répéter.

Curieuse, ma seconde fille, dix ans, voulait également se lancer dans la trilogie. J'ai toutefois voulu m'assurer que le propos était approprié avant de lui donner le feu vert. Me voilà donc à plonger dans la lecture de ce conte de fées postapocalyptique.

Car sincèrement, ce n'est que cela. Une histoire d'amour entre une roturière et un prince, digne de Walt Disney. 

Trois tomes où le système patriarcal se plait à infantiliser les femmes, où les riches ont tout le pouvoir et oppriment les classes sociales inférieures. Classes sociales qui sont d'ailleurs très hermétiques. Un système que la fougueuse América aspire à réformer. Un beau prétexte pour aborder avec les jeunes lectrices les bases de notre société.

Je vous avoue qu'au premier tome, je me suis attachée aux personnages que l'auteure décrit merveilleusement bien. Ils ont des caractères forts et sont remplis d'idéaux. Par contre, je trouve que la sauce est étirée. Ne le dites pas à ma fille qui a tout simplement adoré. Elle en est d'ailleurs à la lecture de la suite (deux tomes supplémentaires), dont l'histoire se déroule vingt ans plus tard.

L'histoire est particulièrement chaste. Je permettrai donc sans problème à ma seconde fille d'entamer la lecture de La Sélection. Toutefois, je ressens le besoin de faire une petite leçon de féminisme avec elles, histoire de m'assurer qu'elles se souviennent que le bonheur ne réside pas en l'attente et la découverte d'un homme qui les épousera et leur fera de beaux enfants.




0 commentaires:

Publier un commentaire