19 décembre 2016

La Gouffre

Titre: La Gouffre
Auteur: Carole Massé
Éditeur: XYZ éditeur
Diffuseur: Distribution HMH inc.
Pages: 384
Parution: 13 octobre 2016
Genre: Roman québecois

Résumé

Estelle a 14 ans en 1951, lorsqu’elle tombe sous le charme de Gloria, une ex-danseuse de revue de Montréal installée pour les vacances d’été à Baie-Saint-Paul, devant la rivière du Gouffre. Rêvant d’entreprendre une carrière à Hollywood, mais pour l’instant à court d’argent, Gloria a trouvé un gîte chez Émile, qui opère sa ferme avec ses deux fils. En échange d’un toit et du couvert, elle s’est engagée à cuisiner pour la famille, secondée par son ardente admiratrice, Estelle.

La présence de cette jeune femme superbe, indépendante et délurée, bouleversera l’existence des trois hommes et celle d’Estelle, tous amoureux de Gloria, chacun à sa façon.

Un été de passions et de désillusions pour Estelle qui découvre la réalité du monde des adultes, ses différentes facettes, ses apparences trompeuses et ses secrets sans fin, emboîtés l’un dans l’autre comme des poupées gigognes. La Gouffre se révèle un roman émouvant et profond, au rythme captivant comme celui d’une rivière qui coule, et qui nous fait revivre l’époque où la « modernité » pointait le bout de son nez. 

 

Ce que Brigitte en pense

Dès que j'ai lu le résumé de ce livre, il m'a tout de suite tenté. J'ai immédiatement eu le goût de connaître Estelle mais surtout, d'en apprendre davantage sur cette Gloria qui me semblait bien mystérieuse.

Carole Massé nous raconte l'histoire de Gloria, une ex-danseuse de cabaret de Montréal, qui décide de venir passer l'été à Baie St-Paul, près de la rivière La Gouffre. Estelle (14 ans) et Jacques (15 ans) tombent sous le charme de cette fille. Voulant faire carrière à Hollywood mais étant à court d'argent, elle réussi à se faire embaucher chez Émile (oncle d'Estelle et père de Jacques) comme cuisinière. De différentes façons, tous tombent en amour avec elle. Je dirais même que pour Estelle et Jacques, ils sont obnubilés par Gloria. Ils ne vivent presque pour elle. C'est un peu la guerre entre eux pour savoir qui, d'entre les deux, va attirer l'attention de la belle. Nous y découvrons aussi des secrets bien gardés!

L'histoire nous est racontée par Estelle. Elle y décrit très bien ses états d'âmes, ses sentiments face à Gloria et aussi face à tous les autres personnages de l'histoire. En lisant ce livre, je me suis sentie comme une spectatrice qui observe la vie d'Estelle, Gloria, Jacques, Émile et Louis.

Je ne connaissais pas Carole Massé. C'est le premier livre d'elle que je lisais. J'ai souvent eu l'impression, tout au long de ma lecture, d'assister à une pièce de théâtre. Peut-être parce que Mme Massé est poète? Je ne saurais le dire mais j'ai vraiment appréciée ma lecture.

J'ai eu quelques difficultés avec Gloria. C'est comme si elle savait qu'elle avait le contrôle sur Estelle et Jacques et en profitait pour faire ce qu'elle voulait avec eux. J'ai eu l'impression qu'ils étaient à son service et j'avais juste le goût de les brasser pour qu'ils se rendent compte de la situation. D'un autre côté, j'ai beaucoup aimé Louis pour son calme et sa gentillesse avec Estelle.

J'étais curieuse par rapport à La Gouffre. Je suis donc allée sur Google pour avoir une image de cette rivière et je suis tombée sur un lien m'amenant sur le site web de Camping du Gouffre. Tiens tiens!!! Nous qui faisons du camping, c'est peut-être un coin de pays que nous irons découvrir...qui sait?


Merci aux Éditions Hurtubise pour cette lecture.
Le temps d'lire est sur Facebook! Cliquer ici pour nous suivre!
 

  

2 commentaires:

Claude Lamarche a dit...

Dans Google, via Wikipedia, vous pouvez voir que l'auteure est surtout poète puisqu'elle a publié plusieurs ouvrages chez Les Herbes rouges.
Quant au camping du gouffre, j'y suis allé souvent. Si vous êtes en tout petit véhicule récréatif, c'est un beau camping, sur le bord d'une petite rivière tranquille. Pour plus gros VR, Le Genevrier convient mieux.
Merci de votre appréciation. Je feuilletterai sans doute quelques pages, ne serait-ceque pour me faire une idée.

Brigitte Demers a dit...

Bonjour Claude! Merci de votre commentaire!! Je prends bonne note du camping!! Au plaisir de vous recroiser ici!!

Publier un commentaire