23 janvier 2017

Up in the Air



Titre: Up in the Air T.01 : En vol
Auteur: R. K. Lilley
Editeur: Hugo + Roman
Pages : 358
Parution: 6 Janvier 2017
Genre: Romance



Résumé

Lorsque Bianca, jolie hôtesse de l’air de vingt-trois ans, croise le regard de l’homme d’affaires James Cavendish, elle perd son sang-froid. Habituellement imperturbable, elle ne parvient pas à détourner ses yeux du regard magnétique de son passager. Son désir pour lui est si puissant qu’elle va accepter de se laisser dominer, découvrant ainsi une part d’elle-même qu’elle ne connaissait pas. Son attirance pour James est-elle la seule chose qui la pousse à dépasser ses limites ? Et Stephan, le plus fidèle ami de Bianca, saura-t-il la protéger ?

Ce que Geneviève en pense...

Cadeau inattendu de la part des responsables de la collection Hugo Roman, c'est avec candeur que je me suis lancée dans cette lecture. La quatrième de couverture présentait le résumé d'une histoire d'amour intense. Curieuse, j'ai arrêté là mon survol pour attaquer le contenu. Ce n'est qu'après plusieurs pages, un peu étonnée du déroulement de l'histoire, que je suis revenue à la quatrième de couverture pour la lire en entier.

C'est donc en lisant le profil de l'auteure que j'ai réalisé qu'il s'agit de littérature érotique. Soyons claire, je n'ai rien contre le genre. Comme plusieurs, j'ai lu Cinquante nuance de Grey et sa suite. Bien que ce ne soit pas de la grande littérature, j'ai su apprécier. Or, je me demande si le problème n'est pas justement là. Sur plusieurs aspects, j'ai trouvé que En vol ressemblait trop à Grey : jeune femme vierge, jeune milliardaire contrôlant et jaloux au passé trouble, etc. Certaines expressions étaient également très semblables quand il s'agit de nommer la «salle de jeu».

J'accorde toutefois à l'auteure le fait que son personnage principal est beaucoup plus dégourdi et a une assurance qui fait défaut au personnage de E.L. James. De plus, on ne peut que craquer pour Stéphan, le meilleur ami gay. Il s'agit d'un homme travaillant, attachant, protecteur, aimant et qui fait un excellent travail de médiation. Bref, il est le grand frère que toute fille rêve d'avoir.

L'intrigue liée au passé de Bianca est également bien montée et on a envie d'en savoir plus sur ce passé trouble. La chute de l'intrigue a su me surprendre. L'auteure a bien mené son jeu.

Je recommande donc cette lecture aux amateurs du genre. Je crois qu'il s'adresse à un public déjà vendu.

Mise à jour

Alors que le premier tome ne m'avait pas impressionnée, le deuxième n'a pas su me faire changer d'idée. Les ressemblances avec la série de E. L. James est toujours aussi frappante et le passé de Bianca est trop peu et mal exploité à la fin du roman. C'est le même patron qui se répète en fait. 

De plus, les stéréotypes finissent par être lassants. Tous les personnages sont beaux, splendides ou magnifiques. Pour la diversité de l'image corporelle, on repassera.

Je dirais donc qu'à moins de souhaiter une lecture érotique, mieux vaut passer à autre chose.

Merci à Hugo New Romance Québec pour cette lecture






0 commentaires:

Publier un commentaire